Inculpés de l’insurrection de Juin 1848

La détention des condamnés à la transportation

En fonction de l’information disponible, il est possible de déterminer – pour la grande majorité des transportés –, la durée d’incarcération avant jugement par les Commissions militaires, la chronologie des mesures de grâce dont ils sont l’objet, la durée complète de leur détention ainsi que les lieux où ils ont été détenus.

Durée de la détention avant le passage devant les Commissions militaires

Nombre Pourcentage
Moins de 15 128 3,2
De 15 à 30 779 19,2
De 31 à 60 1856 45,7
De 61 à 90 1270 31,3
Plus de 90 26 0,6
Total 4059 100,0

Répartition du nombre de jours de détention

Répartition en nombre de jours d’incarcération, de l’arrestation à la libération (mesures de grâce)
Les transportés en Algérie sont exclus de ce tableau

  Nombre % Plus de %
60 et moins 15 0,4    
De 61 à 90 31 0,9 3444 99,6
De 91 à 120 45 1,3 3413 98,7
De 121 à 150 280 8,1 3368 97,4
De 151 à 180 729 21,1 3088 89,3
De 181 à 210 167 4,8 2359 68,2
De 211 à 240 78 2,3 2192 63,4
De 241 à 270 105 3,0 2114 61,1
De 271 à 300 73 2,1 2009 58,1
De 301 à 330 47 1,4 1936 56,0
De 331 à 360 131 3,8 1889 54,6
De 361 à 390 83 2,4 1758 50,8
De 391 à 420 144 4,2 1675 48,4
De 421 à 450 181 5,2 1531 44,3
De 451 à 480 50 1,4 1350 39,0
De 481 à 510 304 8,8 1300 37,6
De 511 à 540 603 17,4 996 28,8
De 541 à 570 44 1,3 393 11,4
De 571 à 600 64 1,9 349 10,1
Plus de 600 285 8,2 285 8,2
Effectif suivi 3459 100,0    

La colonne « Plus de » donne les effectifs cumulés (lire : ceux restant un nombre de jours égal ou supérieur au premier chiffre de l’intervalle considéré.


Nombre d’inculpés ayant séjourné dans les forts, prisons et sur les pontons avant d’être transférés à Belle-Île au début de février 1849. D’après les listes établies lors des passages de la Commission de révision. Du fait des transferts entre forts et prisons, des transportés ont séjourné dans plusieurs établissements.

Lieux de détention après la décision de transportation par les Commissions militaires

Nombre
Pontons
L’Uranie (Brest) 471
La Belle Poule (Brest) 469
La Didon (Brest) 602
La Guerrière (Brest) 591
La Sémillante (Lorient) 193
Le Triton (Cherbourg) 431
Forts
Ile Pelée (Cherbourg) 361
Hommet (Cherbourg) 388
Citadelle de Port-Louis 229
Prisons et hospices parisiens
Bon secours 3
Charité 1
Conciergerie 38
Dépôt 3
Hôpital Saint-Antoine 2
Hôpital Saint-Louis 1
Hospice de Bicêtre 6
La Force 216
La Roquette 2
Maison de santé 2
Saint-Lazare 112
Sainte-Pélagie 304
Val-de-Grâce 1
Autres prisons
Clermont 13
Versailles 10

Dates d’arrivée au centre de détention de Belle-Île

Date Nombre
02/02/1849 297
14/02/1849 147
17/02/1849 162
20/02/1849 532
27/02/1849 9
28/04/1849 30
29/07/1849 15
31/10/1849 15
Ensemble 1207

Nombre de grâces accordées aux transportés, par mois (les transportés en Algérie sont exclus)

Décès des transportés pendant la détention

Comparaison faite avec le nombre d’inculpés condamnés à la transportation (4 277), le taux de décès est de 2,8 %.

Transportés en Algérie

Voir l’analyse exhaustive réalisée dans l’article de Louis-José Barbançon, « Les transportés de 1848 (statistiques, analyse, commentaires) », Criminocorpus, 2008.




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2012) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Inculpés de l’insurrection de Juin 1848, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 11 juin 2012 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://inculpes-juin-1848.fr/index.php